Plante Aloe Hiver : Aloe Vera Feuilles Molles – Température basse

Les saisons ne sont pas toujours une source d’inquiétude pour les plantes grasses, puisque l’aloès entre dans un état de repos végétatif en hiver, une sorte d’hibernation qui ralentit sa croissance.

Plante Aloe Hiver Feuille molles
Plante Aloe Hiver Feuille molles

Seul un hiver trop rigoureux, avec des températures inférieures à zéro degré, peut causer des dommages, car il est possible que la plante ne résiste pas. La température optimale pour une bonne croissance de la plante se situe toujours autour de 20-22 degrés.

Aloe vera en hiver : plante d’intérieur ou d’extérieur ?

L’une des sources vitales de cette plante succulente est l’exposition continue à la lumière, en fait peu importe que la plante d’aloe vera en hiver soit à l’intérieur ou à l’extérieur de la maison, l’important est qu’elle soit dans un endroit constamment éclairé.

En hiver, il est préférable que la plante d’aloès soit orientée vers le sud, où elle pourra recevoir un maximum de lumière même pendant les jours gris, en la plaçant sur une petite table près de la fenêtre (et non sur le dessus).

En ce qui concerne la quantité d’hydratation, il est toujours conseillé de réguler avec le sol pour éviter de lui faire subir des changements de température. En ce qui concerne, au contraire, les engrais, normalement ils ne sont pas appliqués pendant le froid rigide, puisque pendant le repos végétatif la plante pourrait avoir des brûlures.

Seulement dans le cas où le sol n’est pas assez nutritif, il sera approprié d’administrer un engrais riche en potassium, azote et phosphore, au moins une fois par an au printemps, car avec l’augmentation de la température se termine aussi l’état de repos végétatif.

Que faire si l’aloe vera a pris froid ?

Lorsque, malheureusement, il arrive que l’aloe vera ait pris froid en hiver, les feuilles gèlent et ne peuvent que très rarement être sauvées.

Pour éviter que cela ne se produise, vous devez donc conserver la plante :

  • À l’intérieur de la maison, sur une table près de la fenêtre.
  • Recouvert d’un tissu qui lui permet encore de prendre la lumière et l’air
  • Dans une serre bien équipée et résistante

En cas de problèmes d’humidité élevée et de courants d’air, même dans la maison, vous devez en outre recouvrir la plante d’une feuille de plastique, car elle pourrait être endommagée comme si elle se trouvait dans un environnement extérieur.

Si, en revanche, malgré toutes les précautions nécessaires, les feuilles de votre plante d’aloès venaient à geler, la meilleure chose à faire est de bien contrôler la plante et d’enlever les feuilles au fur et à mesure qu’elles meurent.

Si, par contre, le gel a affecté toute la tige, il n’y a probablement pas grand-chose à faire ! Ce n’est que si quelques feuilles restent intactes qu’il est possible de former des drageons sains.

Aloe vera à feuilles molles

Lorsque la plante d’aloès qui se trouve à l’extérieur souffre de lésions thermiques dues au froid, il faut la déplacer à l’intérieur et attendre que les feuilles d’aloès molles, noires et ridées sortent, puis les couper, en essayant ainsi de sauver la plante.

Lorsque, par contre, il y a des feuilles pourries à la base, vous pouvez essayer de le récupérer en enlevant délicatement les feuilles malades avec un couteau désinfecté, mais en faisant attention à ne pas trop endommager la tige. Si la tige pourrit également, il est alors judicieux de faire analyser notre plante d’aloès par un pépiniériste pour voir si nous pouvons la récupérer.

🌱Vous pouvez aussi lire   Aloe Vera : Guide Complet Avantages et Propriétés

Aloe vera avec les feuilles dirigées vers le bas

Parfois, en hiver, il peut arriver d’avoir une plante d’aloe vera avec des feuilles qui descendent, jaunissent et tombent. Dans ce cas également, il est nécessaire de l’extraire du sol en éliminant les racines pourries et de nettoyer tout le système racinaire de l’ancien sol avec un léger jet d’eau.

Une fois cette opération effectuée, il faut attendre que la plante d’aloès se dessèche pendant au moins une semaine, puis la rempoter avec un mélange composé de 40 % de terre et de 60 % de matériaux inertes, comme du sable grossier, du lapilli et de la pierre ponce.

Aloe vera à feuilles jaunes

Parfois, en raison du manque de lumière, il peut arriver que certaines parties de la feuille d’aloès jaunissent, ou deviennent brunes en raison d’une exposition excessive au soleil. Ce sont également dans ce cas des signes importants à reconnaître et qui nécessitent une intervention rapide pour éviter la mort de la plante.

La période de rempotage de l’aloe vera

La période de rempotage de l’aloe vera se situe au printemps, en changeant le sol tous les 2 ou 3 ans, également en fonction de la croissance du spécimen. Il est préférable de faire cette procédure en deux fois, afin de ne pas causer de dommages à la plante.

La taille, par contre, est une procédure inutile pour la plante d’aloès ; la seule chose à faire est de la nettoyer fréquemment, en éliminant les feuilles sèches.

La fleur d’aloe vera

L’un des signes particuliers qui distinguent ces plantes succulentes sont les différentes couleurs des diverses espèces au moment de la floraison. La fleur de l’aloe vera de l’espèce Aloe Barbadensis Miller est, en effet, jaune au stade précoce, jusqu’à devenir verte comme celle de l’espèce Chinensis, tandis que celles des Aloe arborescens et Ferox sont rougeâtres.

En ce qui concerne la période de floraison, elle se situe au printemps ou en automne, selon l’espèce. Les fleurs apparaissent au sommet d’une longue tige, qui prend parfois la forme d’une grappe. Contrairement aux autres plantes succulentes, les aloès ne meurent pas après la floraison.

Aloe vera sans racines

Lorsqu’il arrive qu’un aloe vera n’ait pas de racines, cela est généralement dû à un sol trop tourbeux qui ne stimule pas la plante à produire une grosse motte de racines.

Il est donc conseillé de le déplacer dans un pot avec un sol sableux ou à dominante minérale, qui pourra retenir plus d’eau et ainsi développer les premières racines.

En règle générale, le sol dans lequel l’aloe vera est cultivé ne doit pas être trop sec, car si l’eau s’assèche rapidement, cela pourrait constituer un risque pour la survie de la plante : il est donc toujours bon de vérifier, été comme hiver, l’état hydrique du sol.

Aloe vera dans le jardin

Pour cultiver l’aloe vera dans le jardin, il est nécessaire de choisir et de préparer soigneusement le sol. L’aloès est, en effet, une plante succulente qui pousse dans un climat semi-désertique, elle a donc besoin d’un sol facile à drainer, avec un pH légèrement acide car un sol alcalin pourrait ralentir ou même arrêter le développement de la plante.

La préparation du sol pour les plantes d’aloès cultivées dans le jardin ne nécessite pas de soins particuliers, car il s’agit d’une espèce végétale aux racines peu profondes.

🌱Vous pouvez aussi lire   Aloe Vera : Conseils Pour Couper et Transplanter

Les seuls aspects à soigner sont le drainage du sol, qui doit être légèrement en pente pour éviter la stagnation de l’eau de pluie, et l’espacement entre les boutures si vous décidez de planter d’autres plants d’aloès. La distance optimale entre un plant et l’autre est d’environ 60/70 cm.

Il conviendra également de libérer le sol des mauvaises herbes et de le nourrir au moins une fois par an (mais jamais en hiver) avec des engrais à base de nitrate d’ammonium.

La position idéale pour la plante d’aloès en hiver

Que vous décidiez de cultiver l’aloès à la maison ou dans le jardin, une chose très importante à savoir est qu’en plus du froid, la plante d’aloès ne supporte pas le vent. Il sera donc essentiel de placer les nouveaux plants dans un endroit à l’abri des courants d’air et des rafales de vent.

La position idéale pour faire pousser votre plante d’aloès en hiver devrait donc être :

  • Exposé à la lumière du soleil pendant la majeure partie de la journée
  • Non ventilé
  • Avec une température douce (de préférence jamais inférieure à 20 degrés).

La pluie ne pose aucun problème pour les feuilles, mais elle peut provoquer un engorgement du pot si vous gardez la plante à l’extérieur. Dans ce cas, il est conseillé de le déplacer dès que possible sous un auvent abrité ou à l’intérieur, au moins jusqu’à ce que la pluie ait cessé.

Croissance de l’aloe vera

Une plante d’aloès peut vivre environ 6 à 7 ans et les feuilles d’un spécimen mature peuvent même atteindre 2 mètres de long ! La direction de la croissance des feuilles elles-mêmes est également importante pour déterminer si votre plante d’aloès se développe bien :

  • Si les feuilles poussent vers le haut et vers l’extérieur, cela signifie que la plante reçoit suffisamment de lumière et que son développement se déroule correctement ;
  • Si, au contraire, les feuilles poussent horizontalement et restent au niveau du sol, la plante ne reçoit probablement pas assez de lumière du soleil. Dans ce cas, il sera bon de le déplacer immédiatement dans une zone plus ensoleillée de la maison.

Plante d’Aloe vera et eau

La relation entre la plante aloe vera et l’eau est plus complexe qu’il n’y paraît. En effet, c’est une plante qui a besoin d’être hydratée pour survivre mais il est nécessaire que le sol dans lequel elle est cultivée soit toujours bien drainé et non pâteux.

Voici les règles générales à suivre pour fournir à votre plante d’aloès la bonne quantité d’humidité à tout moment de l’année :

  • La plante d’aloès ne doit pas être arrosée après avoir été plantée à partir de boutures. Cela pourrait faire pourrir les racines avant même qu’elles ne prennent racine dans le nouveau sol ;
  • Pendant la phase de croissance, la plante d’aloès doit être arrosée chaque fois que le sol est sec, donc en été même tous les jours. Il est cependant très important de toujours vérifier avec la main l’état d’humidité du sol pour éviter un arrosage excessif qui ferait jaunir les feuilles ;
  • Si les feuilles jaunissent et/ou semblent molles et écrasées, il est probable que la plante reçoit trop d’eau. Il est donc préférable de suspendre l’arrosage pendant au moins une semaine et au moins jusqu’à ce que les feuilles redeviennent vertes et bien charnues ;
  • Si, au contraire, les feuilles ont tendance à s’amincir et à se recroqueviller, il est probable que la quantité d’eau n’est pas suffisante et il est donc nécessaire d’augmenter l’irrigation, en faisant toujours attention à ce qu’il n’y ait pas de stagnation de liquide dans le sol ;
  • Enfin, pendant la saison froide, la plante d’aloès ne doit être arrosée que rarement et lorsque le sol est complètement sec (généralement une ou deux fois par mois). Comme nous l’avons dit en fait, pendant l’hiver, l’aloès entre dans une phase de dormance dans laquelle il a besoin de peu de nutriments pour survivre.