Aloe Vera : Contre-indications

L’aloe vera est généralement considéré comme sûr à l’utilisation, que ce soit pour un usage personnel (plante, jus) ou thérapeutique (médicaments). Et heureusement ! Pourquoi ? Car cette plante possède tout simplement un nombre très limité de contres indications.

Contre-indications Aloe Vera
Contre-indications Aloe Vera

Cependant, ce serait mentir de vous dire qu’il n’existe aucune contre-indication. Comme toutes les plantes, même l’Aloe vera présente quelques effets secondaires qui sont réels.

Cet article énumère tous les potentiels dangers et risques de la plante aloe vera. Vous verrez qu’ils sont tout de même très légers dans l’ensemble et ne concernent que très peu de gens.

Les personnes qui prennent de l’aloe verra en excès

L’Aloe Vera ne doit surtout pas devenir une nouvelle « drogue » et ainsi faire objet d’abus de consommation. En raison de sa teneur forte en aloïne, il peut être à l’origine de différents symptômes de toxicité.

Les personnes ayant eu des irritations et rougeurs de la peau

L’aloe vera est généralement sans danger, mais il peut provoquer de légères brûlures et démangeaisons chez certaines personnes.

Par conséquent, si vous voulez essayer d’utiliser l’aloe vera, appliquez-en d’abord un peu sur une petite surface pour faire un test épicutané. 

Surveillez votre peau pour détecter tout signe d’irritation ou de réaction allergique au cours des 24 heures suivantes. Si vous ne remarquez pas de brûlure ou de démangeaison, vous pouvez appliquer l’aloe vera sur une plus grande surface.

Les personnes ayant eu des crampes ou diarrhées

La partie extérieure de la plante contient des composés appelés anthraquinones, qui ont un effet laxatif.

🌱Vous pouvez aussi lire   Plante Aloe Hiver : Aloe Vera Feuilles Molles - Température basse

Bien que les chercheurs soient conscients de l’effet laxatif de l’aloe vera, la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis n’a pas établi que la plante pouvait être utilisée sans danger à cette fin pour traiter les cas de constipation.

L’aloe transformé en jus peut agir comme un laxatif et peut-être utilisé pour traiter la constipation ou la diarrhée. Pour certaines personnes n’ayant aucun problème de constipation, l’aloe vera peut malheureusement être à l’origine de diarrhées à répétition.

Les personnes allergiques a l’ail, oignons, tulipes (ou l’aloe vera)

Les personnes présentant une allergie à l’ail, l’oignons ou tulipes peuvent être aussi allergiques à l’Aloe vera car ces plantes sont toutes de la même famille : Les Liliacées.

Les personnes diabétiques

L’aloe vera peut contribuer à faire baisser le taux de sucre dans le sang. Les personnes diabétiques prennent généralement des médicaments pour faire baisser leur glycémie. 

Si vous êtes diabétiques, il est mieux de consommer l’aloe vera avec prudence en très petite quantité, afin d’éviter de faire baisser la glycémie à des niveaux dangereux.

Les personnes suivant une thérapie pharmaceutique spécifique

Pour les personnes qui adorent le jus d’aloe vera et qui ont une thérapie pharmaceutique très spécifique (maladies rares), il existe un faible risque d’interférence avec votre traitement.

Le lanoxin, les diurétiques, les stéroïdes, ainsi que les autres médicaments associés au problème de cœur peuvent provoquer une carence en potassium et ainsi avoir des interactions (néfastes pour vous) avec l’Aloe Vera.

C’est pourquoi il est, comme toujours, recommandé d’avoir l’avis d’un médecin pour savoir si la consommation d’un jus d’aloe vera peut interférer avec l’action des médicaments prescrits. 

Pour rappel, cela concerne uniquement les gens qui ont un traitement très spécifique (moins de 1% de la population) et qui ont des médicaments non ordinaires.

🌱Vous pouvez aussi lire   Comment Mincir en Buvant de l'Aloe Vera

Les femmes enceintes et pendant l’allaitement

Bien que le jus d’aloe vera soit considéré comme l’une des boissons les plus saines, il n’est pas toujours sans danger pour les femmes enceintes. 

La nature laxative de l’aloïne, également appelée anthraquinone, le latex de l’aloe vera, est connue pour provoquer des contractions utérines et un déséquilibre électrolytique dans les intestins. Il pourrait donc être dangereux pour la mère et le bébé s’il n’est pas pris avec précaution.

De plus, durant la grossesse et l’allaitement, il a été prouvé que la consommation de jus d’aloe vera rendrait le lait maternel amer. Votre enfant mérite un bon lait naturel et qualitatif, ce serait dommage de le rendre imbuvable.

Les personnes allergiques au Latex

Les gel d’aloès classiques que vous trouverez dans le commerce, contiennent souvent du latex naturel. Cela peut donc provoquer une réaction chez les personnes allergiques au latex. Quels sont les risques possibles ?

Eruptions cutanées légères: 

L’aloe vera peut causer des éruptions cutanées (à cause du latex). L’un des troubles cutanés les plus courants est l’eczéma. L’effet sur le corps rend la peau rouge et provoque des démangeaisons. Elle se manifeste le plus souvent par des plaques sur les mains, les pieds, les chevilles, le cou, le haut du corps et les membres.

Urticaire à la congestion nasale

Une irritation du nez peut être provoqué après l’utilisation d’un produit à base d’aloe vera avec notamment les symptômes suivants : congestion nasale, écoulement nasal, éternuements, démangeaisons des yeux et du nez et larmoiement. 

Difficultés respiratoire

Apres la consommation d’aloe vera (couplé à une allergie au Latex), une personne peut éprouver des difficultés à respirer, se sentir essoufflée, des difficultés pour inspirer ou expirer. En bref, l’impression de ne pas recevoir assez d’oxygène.

Anaphylaxi 

Dans de rares cas, le latex d’aloès peut déclencher une réaction sur le corps entier, potentiellement mortelle. On appelle cela l’anaphylaxie. C’est évidemment extrêmement rare.

Conclusion

Si vous n’êtes pas dans un de cas car, il est quasi certain que l’aloe vera ne pose aucune contre-indication pour vous. Homme, femme, enfant, tout le monde peut utiliser de l’aloe vera pour ses bénéfices, avec modération.

Comme toujours, nous recommandons l’avis d’un médecin pour savoir, dans votre situation précise, si l’utilisation d’aloe vera (jus, gel, feuille) peut créer ou non des problèmes de santé.