Aloe ramosissima – Plante Aloe

L’une des espèces les plus difficiles à trouver dans la nature et dans le commerce est l’Aloe ramosissima, qui, ayant un taux de croissance lent, augmente considérablement les prix sur le marché.

Aloe ramosissima
Aloe ramosissima

La plante d’aloès qui lui ressemble le plus est l’aloès dicotoma, à l’aspect résolument ancien et stressé, mais très recherché par les collectionneurs d’aloès.

Cette espèce ressemble à une plante basse en raison de l’absence de tronc, avec des feuilles contenant des épines jaunes formées comme un bulbe en raison de son épaisseur.

Production d’Aloe ramosissima

La production d’aloès ramosissima se fait très rapidement à partir des graines, il est en effet préférable de commencer à la période automnale, où elles doivent être placées dans un pot d’eau, avant de les transférer.

Pour ceux qui sont débutants, il est conseillé de consulter un expert en aloès afin de ne pas risquer de le perdre dans les phases initiales, étant les plus importantes pour le premier développement de la plante.

Aloe ramosissima : l’hydratation aux différentes périodes de l’année

L’hydratation de la plante aloe ramosissima doit être contrôlée pendant la période végétative (hiver), en veillant à ce que la plante soit sèche, afin de la rendre plus résistante aux gelées et d’éviter d’avoir des problèmes particuliers, bien sûr il est toujours conseillé de contacter le vendeur et d’obtenir plus d’informations à ce sujet.

Soins de l’aloe ramosissima

La plante aloe ramosissima doit être soignée de la meilleure façon possible, en la gardant toujours sous contrôle au cas où nous remarquerions des anomalies telles que :

  • chute des feuilles
  • les signes de déshydratation
  • perte de la couleur des feuilles
  • feuilles suspendues
🌱Vous pouvez aussi lire   Aloe maculata - Plante Aloe

Comme c’est le cas pour la plupart des aloès, il est nécessaire d’intervenir pour ne pas risquer de perdre la plante entière, en enlevant les feuilles malades avec du matériel désinfecté.